Le Chapeau de Gendarme

Suite à la révolution, les gendarmes portent un chapeau de forme particulière. Par analogie, les habitants de Septmoncel surent donner à la curiosité géologique que l'on peut découvrir au détour du tracé des lacets de Septmoncel, un nom de portée nationale, lui accordant ainsi une promotion certaine. Pour preuve, les livres de géographie le rendent célèbre en reproduisant sa photo et il devint le point d'intérêt, toujours contemplé et photographié par les touristes, lesquels savent profiter du parking aménagé en face de ce lieu emblématique de Septmoncel.

En hiver, le coté pittoresque est quelquefois accentué par un glaçon qui se forme avec l'eau du ruisseau du chapy appelé : "le glaçon de la baume".

L'anticlinal est le nom donné par les géologues aux plis en forme de "A". Le chapeau de gendarme montre un empilement plissé de couches appelées strates. Ce pli très serré n'affecte que quelques mètres de calcaire. Il n'y a aucun plissement dans les couches sous-jacentes.

Les couches observées les plus épaisses de couleur grise sont constituées d'un calcaire dur et très compact. D'autres, plus fines et fortement plissées, sont des calcaires marneux ou des marnes riches en argile qui résistent peu au gel. Ainsi à droite du cœur, le pli montre des cavités, preuve d'une érosion accélérée. Le cœur quant à lui est évidé par une très petite grotte. Cette forme ne peut pas correspondre à un dépôt; elle est due à un décollement entre les couches du crétacé inférieur (couche constituée à l'ère secondaire c'est-à-dire il y a environ 130 millions d'années) et les bancs du massif du jurassique supérieur (140 millions d'années).

Décollement et plissement

Les premiers auteurs se contentent de signaler cette disharmonie, tandis que plus tard, une tentative d'explication reprise dans le guide des "curiosités géologiques" édité en 1988 par le Parc Naturel Régional du Haut-Jura, est proposée : Il y a 20 millions d’années, la montagne se plisse vigoureusement. La mise en place du relief s'accentue, les plis s'accentuent, les monts surgissent, les vals se creusent et partout la montagne se casse en morceaux séparés par des failles. Sous l'effet de la gravité, les roches du chapeau de gendarme glissent sur un tapis de marne le long des flancs du mont "Sur les grès" et l'anticlinal prend sa forme actuelle.

Aujourd'hui, une autre explication paraît beaucoup plus vraisemblable et correspond à des interprétations courantes en d'autres points du massif. C'est le cas des plissotements des Baumettes dans les mêmes couches du crétacé inférieur devant le chevauchement du flanc nord-ouest de l'anticlinal d'"entre deux monts".

Le Chapeau de Gendarme, et son décollement sur les argiles Purbeckiennes, comme les plissements visibles au carrefour de la "Vie Neuve", sont la conséquence du chevauchement de l'anticlinorium des Molunes. Son front est mis en évidence au pli en champignon de la "Cernaise" (autre particularité géologique à visiter). Des kilomètres cubes de calcaire compact, sur une hauteur de plusieurs centaines de mètres, se sont avancés de un à deux kilomètres sur le compartiment de "Sur les Grès" décollant les couches superficielles plus malléables du crétacé inférieur.

Ainsi le couple, Pli en champignon de la Cernaise et Chapeau de gendarme est, à petite échelle, une reproduction du phénomène de la formation du Jura suite au décollement au niveau des couches de sel du trias, devant la poussée des massifs externes des Alpes sur la couverture secondaire du Jura (prisme d'accrétion).

C'est aussi un exemple rare des phénomènes mécaniques dus à la collision de deux unités qui 17 millions d'années plus tard, au XVIIIème siècle, va inspirer la forme de la coiffe des gendarmes de la révolution puis de l'empire !!!

Tenue portée par le gendarme à pied sous la révolution (1791)

  • Habit de drap bleu roi avec collet (à la française),
  • Revers et parements de drap écarlates, passepoilés de blanc,
  • Boutons en métal blanc portant l'inscription "force à la loi",
  • Pattes d'épaule en drap bleu, liserées d'écarlate,
  • Buffleteries blanches,
  • Veste en drap chamois,
  • Culotte en peau couleur naturelle,
  • Cravate noire,
  • Bottes conformes à celles des dragons,
  • Chapeau bordé d'argent avec ganse et cocarde (plate et circulaire) aux couleurs nationales "bleu, blanc, rouge" et pompon sphérique rouge.